Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
23 Sep 2022 | International, Profession
 

Après le fonds activiste Elliott, deux petits actionnaires de Swedish Match rejettent le prix proposé par Philip Morris International (9,63 dollars par action) pour racheter le groupe suédois spécialisé dans le snus et les sachets de nicotine, rapporte l’agence Reuters (voir 7 et 12 septembre).

D’après la loi suédoise, il faut que 90 % des actionnaires de Swedish Match aient accepté l’offre de PMI au 21 octobre.

Le fonds d’investissement Framtiden Partnerships, basé à Chicago, vient de publier un livre blanc demandant aux autres actionnaires de rejeter l’offre. Il contrôle officiellement 1 % des actions du groupe suédois. Et il estime que la proposition de PMI ne valorise pas assez la position de leader de Swedish Match sur le marché américain à forte croissance des sachets de nicotine.

Un autre fonds, australien celui-là, Bronte Capital (1 % du capital de Swedish Match) a adopté la même position. À suivre.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.