Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
30 Août 2012 | Pression normative
 

On sait que le projet de nouvelle Directive  européenne sur le tabac est conduit par la DG Sanco (Direction générale Santé et Politique des consommateurs, dirigée par le Commissaire John Dalli). On sait que ce projet comprend, parmi ses points forts, les paquets génériques (« les paquets actuels étant  attrayants et incitant à fumer »).

On sait moins que cette même DG Sanco commande régulièrement, depuis 2003, un grand sondage, à l’échelle de la Communauté, sur  le comportement des Européens par rapport au tabac.

Le dernier de ces  sondages (Eurobaromètre) a été réalisé au premier trimestre de cette année, sur un échantillon de 26 751 personnes (dont 1 059 Français).

Dans les nombreux enseignements de ce Baromètre 2012, la réponse à une question : « parmi les éléments suivants, quels sont ceux qui vous ont amené à commencer à fumer ? » (trois réponses possibles) :
– « Vos amis fumaient » : 79%
– « Vos parents fumaient » : 21%
– « Vous aimiez l’odeur du tabac » : 19 %
– « On vous a offert des cigarettes » : 12%
– « Vous aimiez les cigarettes mentholées » : 3%
– « Vous aimiez la  présentation des paquets » : 3%
– « Vous aimiez les cigarettes avec des saveurs spéciales » : 1%

On le remarque tout de suite : les paquets, et leur présentation, comptent pour 3 % dans la décision de se mettre à fumer. Le score descendant à 2% sur la partie française de l’échantillon de ce sondage commandé par la DG Sanco.