Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
 

Pqaquet neutre alenconEn attendant l’échéance toute proche du 20 novembre (livraison uniquement de paquets neutres par Logista aux buralistes), les buralistes d’Alençon – « un peu énervés » – continuent de s’organiser. Dans son édition du 10 novembre, Ouest France est parti s’enquérir des astuces de chacun …

• « Ça, c’est du neutre, ça aussi, ça aussi », désigne Pierre un buraliste d’Alençon. Pour s’y retrouver dans son linéaire, il a maintenu leur disposition de base : « je sais que les News sont à ma gauche », par exemple. Il a aussi fabriqué des boîtes en carton : « j’y ai inscrit le nom de la marque et je les ai triées par ordre alphabétique », explique-t-il, « je m’occupe du tabac, et ma femme de la presse. Quand elle me remplace, elle a plus de mal ». Mais ce n’est pas là que le bât blesse, c’est à la livraison : « tous les paquets d’une marque ne sont pas dans le même carton. Parfois, je me fais livrer 30 cartons. Ça va me prendre une matinée à tout ranger ».

• Le couple Brard, lui, a repensé ses étagères dans l’arrière-boutique : « avant, on plaçait les paquets avec les paquets, et les pots avec les pots. Les fournisseurs nous donnent des petites étiquettes avec les marques inscrites dessus. On va devoir tout rassembler par nom ». Conséquence : « une perte de temps quand on doit courir chercher un paquet en réserve ».

• Au « Khe », la gérante range tout par ordre alphabétique : « je ne suis pas inquiète, c’est une question d’organisation ».

Seules les photos-choc, beaucoup plus visibles, semblent désormais perturber les fumeurs. « On m’a demandé une fois de changer de paquet à cause de la photo » assure Pierre.