Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
10 Juin 2015 | Trafic
 

Alors que l’on s’aperçoit que le dernier chiffre du cabinet KPMG sur le marché parallèle du tabac (part de la consommation qui provient d’ailleurs que chez un buraliste) n’a pas été vraiment contesté – avec son terrible verdict de 26,3 % pour la France en 2014 (voir Lmdt du 28 mai) – il n’est pas inintéressant de revenir sur les provenances.

KPMG Flux traficD’après ce qui a pu être identifié par l’enquête, les principaux flux d’origine (tabac acheté ou non dans les limites autorisées et contrebande, confondus) sont :

• l’Espagne pour un volume estimé à 2,70 milliards de cigarettes ;

•  l’Algérie avec un volume de 2,68 milliards de cigarettes, soit une forte augmentation par rapport à 2013 : 2 milliards (voir Lmdt du 1er juillet 2014) ;

• la Belgique : 2,08 milliards de cigarettes ;

• le Luxembourg : 1,11 milliard de cigarettes ;

• la Roumanie : 570 millions de cigarettes.