Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
 

J ReillyIl a tout fait pour « durcir » au maximum le texte de la Directive européenne tabac quand son pays était à la tête de l’Union européenne. Et, maintenant, il se garde bien d’attendre le texte définitif de cette même Directive pour annoncer que son pays va aller plus loin. De façon unilatérale. C’est le propre d’une démarche radicale, non réaliste, déséquilibrée.

Radicale donc, la nouvelle proposition du ministre de la Santé irlandais, le docteur  James Reilly, qui vient de faire approuver par son gouvernement un projet de loi instituant les paquets génériques. Alors que l’Irlande connait déjà la suppression des linéaires dans les points de ventes, des prix officiels du tabac excessifs … et un marché parallèle évalué, l’année dernière, à 28,2% (voir Lemondedutabac du 8 novembre).

Et tout cela, soutenu par les mêmes déclarations fracassantes : « dans la mesure où les fabricants de tabac utilisent des paquets, avec des variétés de tailles et de coloris, pour convaincre des jeunes de se livrer à cette addiction mortelle,  uniformiser les paquets – tous sur le même moule – avec des avertissements beaucoup plus imposants sera dissuasif ».

Et tout cela, sans aucune véritable étude convaincante. Les dernières enquêtes  vont même dans un sens contraire (voir Lemondedutabc du 29 novembre).