Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
2 Nov 2021 | Profession
 

À l’occasion de la 8ème édition du Palmarès de la féminisation des instances dirigeantes des entreprises du SBF 120 (l’indice représentatif de la Bourse de Paris), le groupe FDJ – dont c’était la première participation – est à la 4ème place de ce classement dévoilé par le ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, annonce un communiqué du groupe. 

FDJ est ainsi récompensé de son engagement de longue date en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et de sa politique volontariste en matière de mixité.

•• Le Groupe a, par ailleurs, été salué et a reçu un Prix spécial pour sa note à l’Index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.  FDJ est, en effet, la seule entreprise de ce Palmarès à être créditée d’un score de 100/100 à l’index dit « Pénicaud » en 2020.

Pour Stéphane Pallez, Présidente directrice générale du groupe FDJ : « notre accession à la 4ème place du Palmarès et, ce, pour notre première participation, est une grande satisfaction. Ce classement montre combien le groupe FDJ est un acteur engagé dans le domaine de l’égalité entre les femmes et les hommes. Il nous conforte dans notre volonté de mettre en œuvre une politique de ressources humaines ambitieuse au service de la performance de l’entreprise, mais aussi de la qualité de vie au travail de l’ensemble des collaborateurs du Groupe. »

•• Le groupe FDJ est fortement engagé en faveur de la mixité et de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Le pourcentage de femmes managers (42 %) est désormais quasi équivalent au pourcentage de femmes employées par FDJ (43 %), y compris au sein du Comité de direction générale.

Grâce à la sensibilisation des managers et à une politique volontariste de rattrapage salariale, FDJ atteint 40 points sur 40 à l’indicateur « écarts de rémunération entre les femmes et les hommes » de l’Index en 2020. En parallèle et ce depuis 2017, un réseau interne de réflexion sur la mixité a engagé des travaux afin de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs du Groupe.