Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Jan 2017 | International
 

Praxis Project, une association américaine à but non lucratif reconnue d’utilité publique, a déposé plainte ce mercredi 4 janvier, à Oakland (Californie) contre la multinationale et contre l’American Beverage Association (ABA). Les plaignants leur reprochent d’avoir dissimulé des études mettant en avant l’impact néfaste des boissons sucrées sur la santé (diabète de type 2, obésité, maladies cardiovasculaires…) et d’avoir financé des travaux suspects de conflits d’intérêts.

« À l’image de l’industrie du tabac, Coca-Cola a besoin de renouveler les rangs de sa clientèle et tente de recruter parmi les plus jeunes » a expliqué Praxis Project dans un communiqué, « des années 1950 jusqu’aux années 1990, l’industrie du tabac s’est engagée dans une campagne élaborée de désinformation pour semer le doute sur les études établissant un lien entre le tabac et le cancer du poumon et d’autres maladies ».

L’organisation dénonce ainsi les récentes campagnes déployées par Coca-Cola pour continuer à vendre d’importants volumes de soda sans souffrir d’une image délétère. Comme l’a dénoncé une enquête menée par le New York Time, en juillet 2015, montrant les sommes colossales investies dans une stratégie de communication autour de la santé. Il s’agit d’associer l’obésité à une absence d’activité physique, et non à une consommation excessive de sodas. L’enquête montre également que Coca-Cola a recruté de grands professeurs de médecine pour prêcher ce message dans les plus hautes sphères.

Les plaignants exigent que Coca-Cola et l’American Beverage Association rendent publics tous les documents dont ils disposent sur l’impact sanitaire des sodas et boissons sucrées. Ils réclament également que Coca-Cola cesse toute campagne publicitaire visant les mineurs de moins de 12 ans.