Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
 

243997101_22f44bcf2f_bOutre-Pyrénées, la simple directive Tabac n’a pas encore été transposée dans la législation nationale. Depuis les élections législatives de décembre, le gouvernement Rajoy se limite à expédier les affaires courantes. Ceci, dans l’attente de fort probables nouvelles élections législatives à fin juin, faute de majorité gouvernementale pour le moment.

Mais le récent durcissement de la législation tabac au Pays Basque (voir Lmdt du 9 avril) a suscité de nombreux commentaires de la presse nationale et une montée au créneau des associations anti-tabac, moins virulentes qu’en France, ce qui ne signifie pas qu’elles soient moins écoutées. Ainsi, les thèmes du « tabac plus cher » et « du paquet générique » commencent à se répandre dans les médias.

En témoignent les déclarations – reprises par le grand quotidien ABC – de Francisco Rodriguez Lozano (président du réseau européen de prévention du tabagisme) : « Aujourd’hui, nous ne sommes plus parmi les premiers européens en terme de prévention ».

Conclusion : pour reprendre notre place, l’Espagne devrait augmenter le prix de tous les produits du tabac et adopter le paquet générique, comme le font d’autres pays pour freiner la consommation des jeunes.

Et d’ajouter, à propos de l’Australie. « Le pays où les cigarettes sont les plus chères et le premier qui a opté pour le paquet générique s’avère aussi celui où l’on fume le moins ».

Les mêmes arguments biaisés que l’on a entendu en France …