Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
26 Jan 2024 | Observatoire
 

Nous reprenons un communiqué de la CPME dont la Confédération des buralistes est adhérente. Un rappel aux réalités de la vie des entrepreneurs.

« Alors quen 2023 on a beaucoup parlé du partage de la valeur et que le débat ne manquera sans doute pas de resurgir sur les augmentations de salaires en 2024, la CPME a mené une enquête auprès de 1 331 dirigeants de TPE/PME sur leur rémunération mensuelle.

« Le résultat est sans appel : non, les chefs dentreprise ne sen « mettent pas plein les poches ! Les trois quarts dentre eux (76 %) disent percevoir une rémunération mensuelle moyenne inférieure à 4 000 euros, un dirigeant sur cinq (20 %) gagnant même moins quun SMIC.

« Être entrepreneur, cest croire à son projet, faire vivre et grandir son entreprise, créer de la richesse et de lemploi. Cest aussi faire le choix de cette indépendance à laquelle il est si difficile de renoncer ensuite.

« Mais, il est parfois bon de rappeler les difficultés auxquelles sont confrontés les chefs dentreprise sur le dos desquels les règles et contraintes saccumulent, un grand nombre de textes allant même jusqu’à les mettre en cause pénalement, en cas de non-respect de règles dont ils nont parfois même pas connaissance. Une TPE/PME n’est pas une grande entreprise en modèle réduit, personne ne doit l’oublier. »