Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Avr 2021 | Profession
 

De quoi taper sur les nerfs. Alors que l’Italie commence à rouvrir ses bars et restaurants, ici en France, l’information sur le déconfinement et la réouverture de l’activité bar-brasserie nous arrive aux détours de commentaires du Président de la République lors de la visite d’une école …

Ou prépare-t-on vraiment les mesures et échéances de la réouverture des établissements et qui y travaille? Entre ministères et instances interministérielles, on s’y perd. Synthèse des infos qui circulent, en attendant les décisions fiables qu’attendent les chefs d’entreprise responsables.

•• On va « bientôt » nous préciser « les deux-trois phases de réouverture progressive (…) qui seraient comprises entre mi-mai et début juillet ». Ces phases seraient indexées, département par département, sur les taux de vaccination mais aussi les taux d’incidence de la pandémie et d’hospitalisations.

•• L’objectif de la réouverture des terrasses, à mi-mai, est maintenu.

•• Dans les départements présentant des taux (vaccination, incidence, hospitalisations) favorables, les salles de restauration pourraient ouvrir fin-mai ou début-juin. Les jauges autorisées pourraient être différentes en fonction des départements, dans un premier temps.

•• On devrait s’acheminer vers un décalage « à plus tard que 19 heures » du couvre-feu – qu’il ne faut pas oublier – à partir de la mi-mai : ce qui pourrait permettre de travailler en début de soirée pour les établissements qui auraient pu ouvrir.

•• Les déplacements interrégionaux seraient autorisés sans attestation dès le 3 mai : un petit signe pour les zones touristiques.

Précisons que le Medef et la CPME multiplient les déclarations pour la réouverture des activités de restauration et de tous les commerces (y compris les centres commerciaux) dès le 10 mai (avant le pont de l’Ascension).