Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
 

Le ministre de la Santé et du Bien-être ainsi que le ministre de l’Économie et des Finances de Corée du Sud veulent reformer leur « Tobacco Business Act » pour y intégrer la nicotine de synthèse.

Selon ce texte, le tabac est défini comme un produit transformé à partir de feuilles de tabac, de sorte à pouvoir être fumé, maché ou inhalé. Or les autorités coréennes regrettent que cette définition ne permette pas d’assimiler clairement au tabac la nicotine synthétique. Celle que l’on trouve dans certains e-liquides, par exemple. Ou des sachets de nicotine.

Le « Tobacco Business Act » devrait donc prochainement évoluer en ce sens. (Voir 24 mars 2022).