Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Oct 2021 | L'essentiel, Profession
 

En fin de matinée, Philippe Coy a été réélu, pour un deuxième mandat de quatre ans, à la tête de la Confédération des buralistes (voir ce jour). 

Rappelons qu’il avait été élu, une première fois, en 2017 en l’emportant, dès le premier tour, face à deux autres candidats (voir 19 octobre 2017). Cette fois-ci, pas d’autre candidat ne s’est présenté.

On retiendra de sa première déclaration suivant cette réélection : « ensemble, nous allons prolonger ce que nous avons déjà construit. C’est vraiment ce que signifie la signature de ce congrès : « Architectes de notre futur » (…) 

« Nous avons su gagner la confiance de nouveaux consommateurs, de nouveaux clients, de décideurs, de nouveaux investisseurs. Mais il faudra remonter à l’attaque pour obtenir de nouveaux accords, pour soutenir tous nos projets.

« Votre vote traduit sans doute une certaine quête de continuité, et bien je vous confirme que mon mauvais caractère sera dans la continuité, mon esprit combatif sera dans la continuité, mon opiniâtreté sera dans la continuité. »

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.