Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
30 Déc 2021 | Profession
 

Conformément aux négociations qui se sont tenues entre la Confédération et le Gouvernement, juste avant le congrès des buralistes d’octobre 2020 et qui ont débouché sur une prolongation jusqu’à fin 2022 du « Protocole d’accord sur la Transformation du réseau des buralistes », la remise nette sur la vente du tabac passe de 8 % à 8,1 % au 1er janvier 2022.

Cette disposition est comprise dans un « avenant au Protocole », signé entre Philippe Coy et Olivier Dussopt (ministre délégué aux Comptes publics), en présence d’Isabelle Braun-Lemaire (Directrice générale de la Douane) et des délégués des buralistes participant au congrès, le 22 octobre 2020 (voir 23 octobre 2020).

Il s’agit de la sixième augmentation successive de la remise tabac. 

En effet, suite à différents accords entre la Confédération et le Gouvernement, la rémunération nette des buralistes est passée de 6,90 % à 7,50 % au 1er janvier 2017, puis à
. 7,70 % au 1er janvier 2018,
. 7,80 % au 1er janvier 2019,
. 7,90 % au 1er janvier 2020,
. 8 % au 1er janvier 2021 (voir 30 décembre 2020).

Rappelons aussi qu’il y a 10 ans, au 1er janvier 2012, la remise nette tabac était à 6,50 %.