Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
21 Juil 2017 | Profession
 

Voiture-bélier et incendie …

• Bouches-du-Rhône. Le bruit des trois impacts de la voiture-bélier contre le rideau de fer d’un débit de tabac de Fontvieille a brisé le silence de la nuit … Il était environ 4 heures du matin, ce mercredi 19 juillet, quand six malfaiteurs sont arrivés à bord de trois véhicules devant l’établissement. Ils ont utilisé l’un d’entre eux, un utilitaire volé un peu plus tôt dans le Gard, pour défoncer la vitrine.

Mais ne parvenant pas à faire céder totalement le rideau de fer, les individus cagoulés ont décidé de mettre le feu au véhicule pour faire disparaître le maximum d’indices, puis ont pris la fuite à bord des deux autres voitures. 

Un quart du magasin a brûlé, les trois autres quarts sont endommagés par la suie.  Pour l’instant, je ne peux pas rentrer dans le tabac. J’ai aucune idée du temps qu’il me faudra pour rouvrir… », déplore le buraliste.  Un vigile est sur place pour éviter les pillages.

Victime d’un acte de malveillance caractérisé 

• Nord. Le gérant d’une épicerie-tabac-presse à Arques n’avait rien remarqué de suspect ce mardi 18 juillet en réceptionnant les journaux à 4 heures 30. Une heure après, alors qu’il ouvre, il constate qu’un voile – très combustible – venant de brûler est accroché à la gouttière de son commerce, laissant des traces de plastique carbonisé au sol. Le tout, à un mètre des bouteilles de gaz qu’il propose à la vente.« Si le feu s’était propagé, tout aurait pu exploser. Heureusement que j’ai changé la gouttière récemment et qu’elle n’est plus en PVC, sinon le feu aurait pu atteindre mon appartement, juste au-dessus », s’inquiète le buraliste. D’autant que quelques jours plus tôt, le buraliste a retrouvé sa devanture couverte de coulures d’œufs.

Braquage éclair

• Seine-Saint-Denis. Deux malfaiteurs ont fait main basse sur la caisse d’un bar tabac de Bondy, ce lundi 17 juillet. Ils ont fait irruption vers 8 heures, masqués par des cagoules, en brandissant des armes ainsi qu’une bombe lacrymogène. Ils ont pris la fuite après la remise de l’argent. Un complice les attendait dehors.

Vodka et cannabis, faute de goût 

• Nord. Le 21 avril dernier, après un vol à l’étalage dans un supermarché, un jeune SDF de 18 ans s’était dirigé vers le tabac-presse de Sin-le-Noble. Il était entré, visage découvert, avait sauté au-dessus du comptoir et s’était servi dans le tiroir-caisse. Les services de police n’avaient pas tardé à identifier le voleur : non seulement il était connu dans l’établissement mais il y avait croisé l’une de ses cousines. Dans la foulée de son interpellation, il avait été laissé libre sous contrôle judiciaire mais n’avait pas respecté ses obligations. Résultat : après un mandat d’arrêt, il a été placé en détention le 17 juin.

Devant le tribunal ce 6 juillet, le jeune homme, gros consommateur de vodka et cannabis, a donné peu d’explications à son geste : « j’étais à la rue … tout ça … j’ai pas réfléchi ». Il a été condamné à une contrainte pénale de six mois pour le vol et sa consommation de cannabis.