Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Avr 2021 | Profession
 

Agression spectaculaire d’une courageuse buraliste de retour d’un dépannage 

• Hauts-de-Seine. Une buraliste d’Asnières rejoignait son commerce ce mercredi 7 avril vers 13h après s’être réapprovisionnée en tabac, quand une voiture a percuté la sienne par l’arrière.

Évidemment, elle a mis pied à terre pour constater les dégâts et aussitôt l’un des occupants de l’autre véhicule s’est précipité au volant de la Polo. Comprenant brusquement ce qu’il se passait, la quinquagénaire s’est jetée sur le capot pour empêcher le voleur de fuir. En vain.

L’homme a accéléré, la victime toujours agrippée. Un complice, au volant de la voiture des voleurs, aurait aspergé la malheureuse de gaz lacrymogène. Au bout de plusieurs dizaines de mètres au moins, la buraliste est tombée. Et les deux voitures ont disparu. Souffrant d’une fracture à une main, la courageuse buraliste  a été hospitalisée et opérée.

A-t-elle été suivie depuis le centre de rapprovisionnement ? Était-elle attendue par des malfaiteurs connaissant ses habitudes ? L’enquête ne fait que commencer.

Quand l’alarme fait le job (1)

• Ardèche. À Vals-les-Bains (6 kilomètres d’Aubenas), un ou plusieurs individus sont entrés par effraction chez un buraliste dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 avril. Ils ont fait main basse sur des cartouches de cigarettes avant d’être mis en fuite par le déclenchement de l’alarme.

Plusieurs bureaux de tabac ont été la cible de cambrioleurs, ces dernières semaines, dans le Sud-Ardèche (voir 20, 12 et 4 mars).

Quand l’alarme fait le job (2)

• Rhône. Les malfaiteurs sont finalement repartis bredouille … Le système de protection d’un tabac-presse de Loire-sur-Rhône (près de Givors) a contrecarré leur plan dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 avril.

Ils avaient pourtant découpé les barreaux d’une fenêtre, à l’arrière du bâtiment, avant de la forcer. Mais l’alarme et le générateur de fumée se sont déclenchés.

Récidiviste poudré

• Ille-et-Vilaine. Jugé le 18 mars dernier pour tentative de braquage d’une boulangerie, un quarantenaire était de retour ce jeudi 8 avril devant le tribunal correctionnel de Rennes.

Le 13 juillet, alors qu’un buraliste de Vitré lui rendait de la monnaie, il avait tenté de l’asperger avec un pulvérisateur. Le patron du bar-tabac avait réussi à le faire sortir et le maîtriser à terre. C’est alors que le malfaiteur s’est mis, ostensiblement, à consommer un produit sur place.  Il avait déjà braqué le même tabac cinq ans auparavant …

Le président du tribunal a remarqué : « votre première urgence, ce n’est pas de prendre la poudre d’escampette mais de prendre la poudre tout court. » Le tribunal a condamné le prévenu à six mois de prison de plus que la peine prononcée en mars : trois ans dont un avec sursis.

Prison en vue pour le trio 

• Mayenne. Trois trentenaires, deux hommes et une femme, avaient dérobé du tabac, de l’alcool et de l’argent dans un bar-tabac de Carelles (au nord du département) en février 2020. Tous ayant un casier judiciaire plus ou moins chargé.

Les trois complices avaient vite été démasqués. Selon leur degré d’implication, les trois prévenus ont été condamnés à neuf mois et cinq mois d’emprisonnement ferme. La jeune femme à trois mois de prison avec sursis probatoire.