Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Fév 2021 | Profession
 

Alarmes au cœur de la nuit 

• Isère. Même saccage, même véhicule. En l’espace de quasiment une demi-heure, ce lundi 22 février, une équipe de malfaiteurs a attaqué deux buralistes pour un butin dérisoire.

Il est 2 heures 15 du matin, quand un véhicule rouge s’est arrêté devant un bureau de tabac en plein centre de Saint-Jean-de-Bournay (à une vingtaine de kilomètres de Vienne). Trois individus sont sortis de la voiture pendant qu’un quatrième attendait au volant.

Armés d’une pioche et d’une masse, ils se sont acharnés sur la devanture, une vitre blindée. Suite au déclenchement de l’alarme, les malfaiteurs ont alors compris qu’ils avaient perdu la partie.

Vingt kilomètres plus loin, à Jardin, le même véhicule rouge s’est arrêté quasiment après 2 heures 30. Trois hommes, toujours encagoulés, se sont attaqué au volet roulant puis à la porte qui a résisté. À coups de masse et de pioche, ils ont brisé la vitre de la devanture et pour ne pas se couper avec le verre brisé, les malfaiteurs se sont protégés avec des tissus.

Mais là encore, le dispositif anti-intrusion s’est mis en route avec l’épais brouillard du générateur de fumée. Ne parvenant à dérober que quelques cartouches de cigarettes, la bande a disparu dans la nuit.

Première ouverture … dans la violence 

• Haute-Garonne. Alors qu’il venait d’ouvrir pour la première fois son bar-tabac en cours de reprise, un buraliste de Brax (20 kilomètres de Toulouse) a été violemment agressé ce lundi 22 février. Un homme et une femme ayant débarqué armés d’un couteau.

Le ton est monté avec les malfaiteurs. Sous le coup de l’émotion, le buraliste a été pris d’un malaise. Un témoin lui est venu en aide tandis que les sapeurs-pompiers ont été appelés. Les agresseurs en ont profité pour prendre la fuite. La victime a été transporté à l’hôpital afin d’y subir des examens de contrôle.

De gros moyens ont ensuite été déployés afin de mettre la main sur les braqueurs. Dans la matinée, un suspect a été interpellé. Le complice est activement recherché.