Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
27 Déc 2021 | International, Trafic
 

Hallucinant reportage dans Le Monde ( 24 décembre) sur l’activité de l’immense port belge (240 millions de tonnes de marchandises par an), « centre de triage à l’échelle du continent européen » … où 1 % à peine du trafic est inspecté.

Les rois du port : ce sont les conducteurs d’engins appelés à déplacer des milliers de containers … quelquefois de façon opportune de sorte à éviter, à temps les contrôles douaniers, voire à changer les destinataires.

« Tout le monde bosse … tout le monde mange » confie un docker aux envoyés spéciaux du journal : « manger … c’est trafiquer. Les cigarettes, la chicha, la contrefaçon, la viande, la cocaïne … » Effectivement, Anvers est devenu la principale entrée de la cocaïne sur le marché européen.

Quant au tabac, sa présence sur le port est historique. Présence légale ou illégale (voir 17 avril 2020). Et de récentes affaires de contrefaçon – avec démantèlement de grosses usines clandestines à la clé – ont révélé combien le port d’Anvers était une source d’approvisionnement privilégiée (voir 6 août 2021).