Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Jan 2018 | Trafic
 

Un policier de Perpignan a été agressé et blessé au visage par un mineur de 17 ans soupçonné de vente illégale de tabac, dont il voulait contrôler l’identité, a-t-on appris lundi de source proche de l’enquête, rapporte l’AFP.

•• Le mineur, déjà arrêté et convoqué le 20 mars devant un juge pour enfants pour vente illégale de cigarettes de contrebande, a opposé une vive résistance vendredi lors d’un nouveau contrôle d’identité d’un équipage de police de la brigade spécialisée de terrain (BST).

•• Le suspect a projeté deux policiers au sol et asséné un violent coup de genou au visage de l’un d’entre eux. Celui-ci a subi six points de suture et reçu une interruption temporaire de travail de 8 jours, selon la même source. Le jeune a été interpellé en possession de 50 paquets de cigarettes neufs dissimulés dans la doublure de sa veste.

•• Dans un communiqué, le syndicat Alliance Police Nationale 66 réclame de « revoir le dispositif pénal contre les auteurs d’agressions physiques et verbales commises à l’encontre des forces de l’ordre », rappelant celle de Champigny-sur-Marne où deux policiers ont été passés à tabac en marge d’une soirée du Nouvel An.

•• Nouvelle preuve, s’il en fallait, que la vente de tabac de contrebande à la sauvette pose aussi un problème d’ordre public. Il n’y a pas que Barbès à Paris (voir Lmdt du 27 août 2017), ni Arnaud-Bernard à Toulouse (voir Lmdt du 13 octobre 2016) où des incidents sérieux ont déjà eu lieu.