Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Avr 2021 | International, Profession
 

Si les Italiens devront attendre encore quelques semaines avant de pouvoir se dépister eux-mêmes pour la Covid-19, les autotests n’arrivant dans le pays que durant la première semaine du mois de mai selon le Gouvernement, ils n’auront pas à se tasser dans les pharmacies pour les trouver. 

Selon une information reprise par Économie Matin, le Gouvernement italien n’en fait pas un médicament, ce qui en libéralise de fait la vente : comme pour les masques, le gel hydroalcoolique ou encore les dispositifs d’analyse de l’alcoolémie.

Les Italiens – moyennant une somme qui devrait être entre 5 et 10 euros l’unité – pourront non seulement se procurer les autotests en pharmacie, mais également dans les supermarchés, les bureaux de tabac, les bars, les quincailleries …

L’Italie suit et étend la politique déjà appliquée en Allemagne, où les autotests sont disponibles en supermarché. La France aura opté pour une autre solution plus contraignante : uniquement en pharmacie.