Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Mai 2018 | Profession
 

Par une visite au château de Voltaire à Ferney, près de Genève, puis une grande réception à l’Élysée, Emmanuel Macron fait la promotion, ce jeudi 31 mai, du Loto du « Patrimoine » qui aidera à restaurer des monuments en péril, un projet porté par son ami Stéphane Bern (voir Lmdt du 30 mai).

•• « Sur les 44 000 monuments inscrits ou classés, 6 000 bénéficient chaque année d’opérations de restauration. Le budget consacré au patrimoine, 326 millions d’euros, a été augmenté de 5 % et sanctuarisé sur le quinquennat ». Un montant complété par un fonds d’aide de 15 millions d’euros pour les petites communes. « Le loto et le grattage viennent en complément », a récemment expliqué la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, au Figaro.

Un deuxième loto est d’ores et déjà prévu en 2019 et « si le succès est au rendez-vous, cela pourra même s’étendre » espère-t-elle.

•• Ils figureront sur les billets de loterie vendus 15 euros l’unité à l’approche des Journées du patrimoine, au mois de septembre. Les recettes, estimées par le gouvernement entre 15 à 20 millions d’euros, seront affectées à un fonds spécifique baptisé « Patrimoine en péril ».

•• Jeudi matin, le chef de l’État passe la matinée au château de Voltaire à Ferney, à la frontière franco-suisse, qui vient d’être restauré pour 9 millions d’euros et rouvre ses portes au public le lendemain.

Jeudi soir, le président reçoit à l’Élysée les 269 porteurs de projet sélectionnés par la mission Bern ainsi que les acteurs de la défense du patrimoine.

Stéphane Bern, héros de la soirée, racontera comment il a mené sa mission et choisi les monuments, avant une prise de parole du chef de l’État. L’objectif est de susciter une grande mobilisation autour du loto pour assurer son succès.

Au cours de la soirée doivent aussi s’exprimer la ministre, Guillaume Poitrinal, président de la Fondation du Patrimoine ainsi que la directrice de la Française des Jeux, Stéphane Pallez.

Philippe Coy sera présent à cet événement exceptionnel pour le lancement d’un jeu FDJ (ndlr).