Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Nov 2017 | Observatoire
 

Une figure du narcobanditisme marseillais a été condamnée, ce lundi 13 novembre, à cinq ans de prison pour le blanchiment d’environ 1 million d’euros provenant du trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs.

Condamné en 2016 à un total de 19 ans de prison pour une importation de cocaïne depuis la République Dominicaine puis pour un trafic de drogue et d’armes à Marseille, Sabri Chorfia, 34 ans, avait comparu devant le tribunal correctionnel en octobre. Le procureur Guillaume Katawandja avait alors requis sept ans d’emprisonnement contre lui, évoquant « un process industrialisé » (voir Lmdt du 25 octobre).

Sabri Chorfia était assigné en compagnie de sa compagne Nawel Lassami et de sa mère Djanette Boutobba, gérantes de plusieurs sociétés civiles immobilières (SCI) ayant acquis un patrimoine constitué de 19 biens immobiliers, rapportant chaque mois quelque 13 000 euros de loyers. La première a été condamnée à trois ans de prison dont un an avec sursis, la seconde à deux ans d’emprisonnement dont un an avec sursis.

Le tribunal a également prononcé la confiscation de nombreux biens immobiliers : deux appartements situés dans les Alpes-de-Haute Provence, trois maisons, un immeuble de quatre étages et cinq appartements.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)