Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Nov 2020 | Profession
 

Le fabricant a publié ses résultats du troisième trimestre. Son chiffre d’affaires a reculé de 9,4% à 441,9 millions d’euros.

C’est toutefois un repli moins prononcé qu’au premier semestre, lorsque les ventes avaient chuté de plus de 19 % (voir 7 septembre).

•• La papeterie a continué à être fortement affectée par la pandémie du Covid-19 (-21,1% à 161,3 millions d’euros). « Bien que les restrictions à la mobilité et au commerce aient été progressivement levées dans certains pays au cours de l’été, les habitudes de consommation ont fortement évolué en raison des mesures de confinement », selon le communiqué.

•• Les revenus de la division briquets ont retrouvé la croissance (+5,7 % à 171,1 millions d’euros, portés notamment par des commandes de réapprovisionnement aux États-Unis).

•• Enfin, la division rasoirs est en recul (-10,4%), à 102,9 millions d’euros, sous l’effet d’un changement des habitudes de consommation, selon Bic.

••Par régions, l’Europe est dans le vert en termes de ventes, tandis que l’Amérique du Nord reste stable. À l’inverse, l’Amérique latine (-35,2%) ou l’Asie (-34,2%) connaissent de forts déclins.