Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Oct 2017 | International, Profession
 

C’est un poste de très haut niveau.

Jack Bowles, 53 ans – d’ascendance irlandaise et corse, né en Seine-Maritime – vient d’être nommé au poste de Chief Operating Officer (COO / directeur général délégué), au niveau mondial, de British American Tobacco.

Ayant essentiellement travaillé dans le secteur tabac, Jack Bowles a rejoint le groupe en 2004 pour y occuper les fonctions de directeur général puis de président de BAT France, rappelle un communiqué. C’est un bon connaisseur du marché hexagonal et du monde des buralistes.

En 2007, il devient président de BAT Malaisie. Avant de rejoindre le comité de direction du groupe où il prend la présidence de la région Europe dès 2009. Deux ans après, il est nommé président de la région Amériques. Et il occupait les fonctions de président de la région Asie-Pacifique depuis 2013. Une trajectoire rare dans un groupe de cette importance.

« J’ai commencé ma carrière en France et cette solide base de management m’a permis de continuer mon développement à l’international » commente Jack Bowles. « J’ai successivement travaillé dans trois des quatre régions du groupe et suis maintenant très honoré et enthousiaste à l’idée de relever de nouveaux challenges en qualité de Chief Operating Officer, au moment où le groupe British American Tobacco poursuit sa politique d’innovation et de développement international. Nous sommes présents dans 200 pays, employons 50 000 personnes et sommes leader dans plus de 55 pays. »

Rappelons qu’en juillet dernier, BAT a conclu le rachat de l’américain Reynolds pour près de 50 milliards de dollars (voir Lmdt du 20 juillet).