Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
27 Mar 2017 | Profession
 

« Où lirez-vous la presse quand les ordinateurs auront disparu ? Sur papier, certainement, et sur d’autres supports qui n’existent pas encore ».

Telle est l’accroche de la campagne « Demain la presse », coordonnée par l’ACPM (Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias, chargée de certifier les chiffres de diffusion) et qui est relayée depuis une semaine par 900 titres de presse et 600 sites Internet.

« À force de parler de la mort du papier et de la crise de la presse, on passe en fait à côté du sujet » explique doctement Vincent Leclabart, président de l’agence Australie, conceptrice de la campagne, « depuis que le Web a explosé, la presse est le média qui a le plus évolué, davantage que la télévision et la radio ».

Une campagne pertinente. Mais pour le moment, les diffuseurs demandent aussi du concret pour continuer à assurer leur tâche au quotidien.

À quand une nouvelle campagne sur la capacité d’adaptation, aussi, des diffuseurs ?