Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
12 Juin 2014 | Profession
 

SeitaSuite à l’annonce de la fin du conflit par la CGT(voir Lemondedutabac de ce jour), la direction de Seita vient de diffuser le communiqué suivant, reproduit dans son intégralité. 

« La direction de Seita et les représentants du personnel signent, à l’unanimité, l’accord de fin de conflit »

« Après avoir consulté les salariés de l’établissement de Nantes, les organisations syndicales ont signé, ce jour, l’accord de fin de conflit proposé par la direction.

Cet accord, fruit d’un dialogue constructif et d’une volonté commune d’apaisement, permettra aux collaborateurs de retrouver des conditions de travail garantissant leur sécurité. En contrepartie de cet accord, les partenaires sociaux et les collaborateurs se sont engagés à la levée de leur mouvement social et au respect d’un niveau minimal de production quotidien de 15 millions d’unités de cigarettes.

Pour rappel, au terme de cet accord de fin de conflit, il a ainsi été décidé :

• L’organisation de réunions hebdomadaires entre les organisations syndicales et la direction du site de Nantes afin d’informer, en temps réel, les salariés des avancées du projet de réorganisation de Seita. Après chaque temps fort de la procédure, la direction assurera soit des réunions d’information collectives soit une communication individualisée auprès des collaborateurs concernés. Par ailleurs, une salle de réunion sera mise à disposition de l’intersyndicale pour y tenir ses propres réunions d’information. Le temps consacré à ces réunions sera pris en charge par l’entreprise.

• En plus de l’accompagnement social négocié dans le cadre du Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE), chaque salarié disposera d’un volume de 3 jours de formation dédié au développement personnel. Organisées sur le temps de travail, ces formations permettront à chacun de parfaire sa connaissance des logiciels de bureautique et aussi pour ceux qui le désirent, de bénéficier d’une remise à niveau en anglais.

• Le renouvellement des habilitations obligatoires (habilitations électriques, CACES…) déjà détenues par les salariés et arrivant à échéance en 2015, sera accéléré et mis en œuvre d’ici la fin de l’année 2014.

• Les règles permettant de disposer des jours de congés épargnés dans le compte épargne temps (CET) seront assouplies et alignées sur les règles des congés normaux.

• Afin de renforcer le processus de prévention des risques psychosociaux déjà mis en place, la direction mobilisera les moyens nécessaires pour recruter un(e) infirmier(ère) qui sera présent(e) durant les vacations de l’équipe de nuit.

• Les heures non travaillées jusqu’à la date du 1er juin inclus seront payées. En outre, dans une volonté d’apaisement et d’ouverture, l’entreprise renonce à toute poursuite disciplinaire à l’encontre des salariés ayant commis des faits répréhensibles notamment durant la séquestration de ses cadres ».