Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Mar 2020 | Associations, E-cigarette
 

La sixième édition du rapport de Public Health England sur le vapotage – qui vient d’être publiée – montre en particulier qu’un nombre croissant de fumeurs au Royaume-Uni estime le vapotage plus nocif que le tabac.

Selon France Vapotage (voir 8 janvier 2020), dans un communiqué que nous publions ci-dessous, « c’est une opinion erronée, qui va à l’encontre des avis de nombreux experts qui concluent que l’utilisation de produits règlementés du vapotage à base de nicotine est incontestablement bien moins nocive que la consommation de tabac combustible ».

•• « France Vapotage souligne que ce point est extrêmement préoccupant. Il rejoint les conclusions du sondage réalisé́ par notre fédération en novembre dernier (voir 8 novembre 2019) qui soulignait combien l’opinion publique française était elle aussi déboussolée : près des 3/4 des Français pensaient alors que le vapotage était aussi, voire plus, risqué que la consommation de tabac.

•• « Le rapport de PHE aborde par ailleurs plusieurs points qui sont au cœur de nos attentes et préoccupations, en particulier ceux concernant la protection des mineurs et la nécessité́ de mettre en place une réglementation unique et adaptée pour tous les e-liquides afin de rassurer et de sécuriser les consommateurs.

•• « À la lecture de ce rapport, France Vapotage demande que :

. la France réactive le groupe de travail « vapotage » piloté par la Direction générale de la Santé, afin de réunir dans un esprit de dialogue ouvert et constructif pouvoirs publics, experts et professionnels. Il permettrait de faire le point régulièrement sur les enjeux liés au développement de la consommation des produits du vapotage et sur les études scientifiques disponibles ;

. les pouvoirs publics français agissent pour contrer la perception erronée du vapotage, puisque la cigarette électronique a prouvé́ son efficacité́ dans la chute de la prévalence tabagique (un taux de 15 % au Royaume-Uni qui a mis en place une action volontariste pour saisir l’opportunité́ historique, contre plus de 25 % en France).