Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Jan 2017 | International
 

Global Horizon Ventures Limited (GHVL), tel est le nom de la joint venture que viennent de former Imperial Brands (dont Seita est la filiale française) et China National Tobacco Corporation (CNTC), le groupe industriel dépendant du monopole chinois du tabac.

Basé à Hong Kong, GHVL compte parmi ses actionnaires une filiale d’Imperial (ITL Pacific HK Limited) et deux entités issues de CNCT (Yunnan Tobacco International Company – le plus gros fabricant chinois, avec un cinquième du marché – et Tian Lin International Company).

• L’objectif assigné à cette nouvelle entité :

• s’appuyer sur l’expérience de Yunnan Tobacco pour développer les marques West et Davidoff en Chine ;
• exploiter le potentiel hors de Chine de deux marques de Yunnan: Jadé et Horizon ;
• assurer le lancement de nouvelles marques de tabac et de produits de nouvelle génération;
• saisir des opportunités de futures fusions-acquisitions.

• Tout cela a été formalisé, à Pékin, à travers un accord signé entre Alison Cooper (chief executive d’Imperial Tobacco) et Ling Cheng Xin (chief commissioner du monopole chinois).

CNCT a également conclu des partenariats avec Philip Morris International, en 2005, et avec British American Tobacco en 2013 (voir Lmdt des 2 septembre 2013 et 25 juillet 2016).

• « Nous pensons que cette annonce rend une offre plus probable » ont immédiatement réagi les analystes de Jefferies qui estiment que la constitution de cette coentreprise va augmenter l’attrait d’Imperial Brands dans le cadre du nouveau mouvement de consolidation du secteur, déclenché par l’offensive récente de BAT sur Reynolds American (voir Lmdt des 22 octobre et 16 novembre 2016).