Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
29 Juil 2013 | Vapotage
 

Au moment où l’on constate une multiplication des canaux de distribution de la cigarette électronique, il est significatif de voir comment certains secteurs cherchent « l’effet d’aubaine » en se diversifiant sur ce marché aux allures d’Eldorado.

La téléphonie, secteur sujet aux rebondissements et convulsions, représentant un cas d’école. D’ailleurs, un exemple nous est fourni avec Avenir Telecom, ce groupe marseillais dynamique, spécialiste en équipements et accessoires de téléphonie ou connectique, s’appuyant en France sur son enseigne Internity (160 points de vente).

Son chiffre d’affaires est de 412 millions d’euros. Son exercice (mi-2012/mi-2013) vient de se terminer dans le rouge (2,9 millions d’euros de perte nette contre un résultat positif de 6 millions sur l’exercice précédent).

En mai dernier, Avenir Telecom se tourne vers le marché de la cigarette électronique. Avec le lancement de L@clope et de L@rôme dans ses points de vente et sur son site. On parle même d’un rapprochement avec Clopinette pour la création d’une chaîne qui pourrait s’intituler « Internity L@clope ».

Remarques en passant : dans ce contexte, les  recommandations du rapport Dautzenberg (voir Lemondedutabac du 28 mai) sur la notion de « réseaux agréés » semblent bel et bien partir en fumée.

Par ailleurs, il va bien être difficile de nous faire croire que « vapoter » ce n’est pas « cloper ».