Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
31 Jan 2017 | Vapotage
 

C’est en tout cas la rumeur qui court dans les milieux de la vape, suite à un article sur Digital Trends du 27 janvier. De fait, Apple a déposé, peu de temps avant l’été dernier, un brevet décrivant le fonctionnement d’une cigarette électronique, signée du sceau de la célèbre marque.

Le document, remis au Bureau des Brevets et des Marques aux États-Unis, évoque un vaporisateur capable de fonctionner à haute température pour convertir une substance liquide en vapeur ;  et il porte plus précisément sur la méthode de vaporisation ainsi que sur les différents moyens mis en œuvre pour maximiser le taux de rendement de la pièce afin d’ en réduire les pertes. Ce vaporisateur aurait une autre particularité intéressante : il serait extrêmement compact.

Apple aurait-il l’intention de se lancer sur ce segment dans un avenir proche ? Rien n’est moins sûr. Les brevets déposés par la marque ne débouchent pas toujours, loin de là, sur des produits commercialisables et ils servent le plus souvent à protéger ses idées. Ceci étant, le marché de la vapote existe bien à l’heure actuelle et une cigarette électronique haut de gamme correspond toujours à une certaine attente, notamment parmi les utilisateurs potentiels.

Comme Digital Trends le signale dans son article, la firme a récemment perdu un de ses meilleurs développeurs, Mark Williams. Après plusieurs années passées à travailler sur macOS, ce dernier a en effet démissionné pour monter une autre entreprise et commercialiser dans la foulée une cigarette électronique haut de gamme vendue à un peu plus de 300 dollars : le Firefly.