Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Août 2020 | Trafic
 

Quinze jours après la mort tragique d’un homme de 31 ans, traîné par une fourgonnette puis écrasé entre deux véhicules à Saint-Ouen, le responsable des faits est activement recherché par la police judiciaire.

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour meurtre.

•• Selon Le Parisien / Aujourd’hui en France, la victime, un Algérien sans papiers, et son meurtrier avaient rendez-vous, ce 2 août, devant une entreprise de location de box pour particuliers à Saint-Ouen. Le locataire y déposait, non pas du mobilier ou des objets personnels, mais des cartouches de cigarettes de contrebande. 

« Nos clients peuvent mettre ce qu’ils veulent. Nous ne sommes pas là pour les surveiller. Nous ne sommes pas douaniers » tient à préciser l’entreprise de location.

•• Quoiqu’il en soit, le stock de tabac entreposé alimentait les gros points de vente à la sauvette du secteur avec des paquets en provenance d’Afrique du Nord – les « Marlboro Bled » – où se pressent beaucoup de sans-papiers. Le revendeur attendait ce jour-là un approvisionnement. 

Mais quand le « livreur » a garé son utilitaire, il n’avait pas la moindre cigarette à lui vendre. Alors, il a empoché l’argent et a embrayé la première.

•• Le revendeur s’est alors cramponné sur le capot du véhicule dont le chauffeur a fait plusieurs embardées et percuté des voitures en stationnement pour l’éjecter 500 mètres plus loin.

Il lui a donné le coup de grâce en l’écrasant entre son fourgon et un autre véhicule, puis il s’est enfui.

•• Comme bon nombre de membres de ces réseaux qui écoulent les « Marlboro Bled », la victime était un homme qui vivait dans une grande précarité. Il n’avait pas de domicile et squattait à Bobigny. Petit maillon dans la chaîne du trafic, il en tirait un revenu dérisoire, précise le quotidien.

(voir 27 juillet, 20 mai et 16 février).