Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
19 Mai 2021 | Trafic
 

En même temps qu’une ou plusieurs bouteilles d’alcool et de quelques paquets de chips, le créateur de la société de livraison « Apero Dream » pouvait livrer quelques grammes de cannabis, un paquet de cigarettes, voire même … des pilules de Viagra. 

C’est pour l’ensemble de ces trafics que cet habitant de Sérifontaine (Oise), âgé de 41 ans, a été condamné ce mercredi 12 mai par le tribunal correctionnel de Beauvais à 30 mois de prison ferme, rapporte Le Parisien. Il a été placé en détention à l’issue de l’audience.

•• Son petit trafic a débuté en août 2020 et s’est conclu le 30 mars dernier. Quant à la zone de chalandise du livreur-dealer, elle s’étendait dans l’Eure, le Val-d’Oise et la Seine-Maritime.

Lors des perquisitions effectuées à son domicile, les gendarmes ont découvert 3 500 euros, 20 grammes de résine de cannabis, 15 grammes d’herbe et 43 cartouches de cigarettes. Auxquels s’ajoutent une centaine de cartouches de cigarettes, des vêtements de contrefaçon, 130 grammes de résine de cannabis, 100 grammes d’herbe et une arme à feu retrouvés dans un stock intermédiaire.

•• Le livreur-contrebandier avait fait réaliser des flyers, on pouvait lire que le paquet de cigarettes est en vente à … 7 euros. Interrogé sur ce sujet, il a assuré « ce n’est pas de la contrebande … ces cartouches viennent du tutti frutti ». Du duty-free … a corrigé son avocate.