Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
19 Nov 2021 | Pression normative
 

Presque dix ans après le lancement du label de La Ligue contre le Tabac, la Corrèze compte 177 « espaces sans tabac » dans 35 communes, dont 98 se situent aux abords des écoles. Et elle fait figure de très bon élève en métropole dans le domaine, selon La Montagne.

Le comité corrézien de la Ligue contre le Cancer a, en effet, pris son bâton de pèlerin pour aller convaincre les élus.

« Les premiers espaces sans tabac ont été installés aux abords des écoles, à Tulle, en 2017 » se souvient Danièle Gabaud, secrétaire générale. Aujourd’hui, la ville préfecture en compte sept. Ussel a suivi avec seize « espaces sans tabac » aujourd’hui, puis Brive, début 2020, qui en compte 29 (voir 15 janvier 2020). À titre de comparaison, il n’existe que 45 « espaces sans tabac » aux abords des écoles parisiennes, selon La Montagne.

À cette occasion, on peut entendre certaines déclarations donnant du relief à la décision annoncée à Bordeaux hier et qui a été largement reprise par les médias (voir 18 novembre).

•• « Nous avons reçu un très bon accueil des élus qui prennent davantage en compte les questions de santé publique » explique Danielle Gabaud. Et Emmanuel Ricart, (délégué à la prévention et à la promotion des dépistages au niveau national) d’ajouter : « il s’agit moins de tabagisme passif que de la question de l’influence sociale et de l’exemplarité des parents (…) les espaces sans tabac devant les écoles sont une initiative née d’une demande émanant des parents d’élèves, et même de conseils municipaux des enfants ».

•• Aujourd’hui, la Ligue a fait part d’une demande au président de la République Emmanuel Macron :« il évoque « une génération sans tabac d’ici à 2030 ». C’est ambitieux, mais c’est possible. Pour y parvenir, nous demandons la généralisation, par décret, de ces espaces devant les 61 510 établissements scolaires de France. Nous attendons qu’après les paroles, il y ait des faits » précise le délégué.

« Peu à peu » caractérise bien l’extension de ces espaces en France. Près de dix ans après la naissance de cette idée, il existe 4 000 espaces sans tabac sur le territoire. « On sait qu’on travaille sur du temps long, le temps des changements de société » relève Emmanuel Ricart. Ce combat contre la cigarette dans l’espace public est désormais renforcé par un autre argument : celui du ramassage des mégots. Visiblement, un espace sans tabac ferait vraiment la différence.

•• Le comité de la Corrèze n’a toujours pas posé son bâton de pèlerin. « Nous signons des conventions avec les communautés de communes. En ce moment, nous travaillons avec Uzerche. Nous fournissons les panneaux qu’il faut bien positionner, mais aussi des pochoirs » note Danièle Gabaud, qui aimerait que toutes les communes disposent d’un espace sans tabac.

Outre les abords des écoles, il existe aussi des plages sans tabac en Corrèze, mais d’autres chantiers de taille attendent la Ligue contre le cancer : les stades et les abords des collèges.