Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
14 Mar 2012 | International
 

D’ici deux ans, les cigarettes et cigares contenant des agents de texture et de saveurs seront interdits au Brésil, ont annoncé mardi 13 mars les autorités sanitaires brésiliennes.

L’Agence nationale de vigilance sanitaire (Anvisa) interdit les substances qui adoucissent les cigarettes et augmentent l’action de la nicotine dans l’organisme, comme le menthol, la théobromine, la gamma-valérolactone et l’ammoniac. « Notre action aura un impact direct sur la réduction du nombre de nouveaux fumeurs, puisque ces additifs ont pour principal objet de rendre les produits issus du tabac plus attractifs pour les enfants et les adolescents » ajoute Agenor Alvares, directeur de l’Anvisa.
Les fabricants disposent de 18 mois pour retirer ces additifs des cigarettes et de 24 mois pour les autres produits à base de tabac (comme les cigares).