Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Ce mardi 2 janvier, Philip Morris Limited a acheté de l’espace publicitaire dans un certain nombre de quotidiens britanniques pour présenter sa résolution de nouvelle année : « nous essayons d’abandonner la cigarette. »

•• Le texte principal se présente ainsi, traduit sous notre propre responsabilité :

« Philip Morris est connu pour ses cigarettes. Chaque année, beaucoup de fumeurs s’en débarrassent. C’est à notre tour, maintenant.

« Notre ambition consiste à arrêter de vendre des cigarettes au Royaume-Uni. Cela ne va pas être facile.

« Mais nous sommes déterminés à faire de notre ambition une réalité. Il y a 7,6 millions de fumeurs adultes au Royaume-Uni. La meilleure décision qu’ils peuvent prendre est d’arrêter de fumer. Beaucoup vont y arriver.

« Mais beaucoup vont continuer de fumer. C’est pourquoi nous voulons remplacer la cigarette par d’autres produits, la cigarette électronique ou le tabac chauffé, qui représentent un meilleur choix pour les millions d’hommes et de femmes, au Royaume-Uni, qui néanmoins ne voudraient pas arrêter de fumer.

« Pour le moment, nous avons investi 2,5 milliards de Livres en recherche et développement. Et cela compte. Nous avons lancé des nouveaux produits dans beaucoup de pays, et des millions de fumeurs adultes ont abandonné la cigarette en choisissant de meilleures options.

« Aucun fabricant de cigarettes n’a agi comme cela jusqu’à maintenant. Et vous pouvez vous demander si nous le pensons vraiment. Nous le pensons. Et nous prenons les engagements suivants pour 2018 :
• lancer et promouvoir un site web – smokefreefuture –  en vue d’informer les fumeurs souhaitant arrêter ou se tourner vers des alternatives à la cigarette ;
• proposer notre aide aux autorités locales dans les zones où les taux de prévalence tabagique sont les plus élevés ;
• obtenir une autorisation gouvernementale pour insérer, directement dans nos paquets de cigarettes, des informations pour arrêter de fumer où se convertir à des produits alternatifs ;
• développer la disponibilité de nouveaux produits alternatifs au Royaume-Uni.
 »

•• En même temps, on apprenait que Peter Nixon (Managing Director de Philip Morris Limited) avait adressé un courrier à Theresa May, le premier ministre britannique, pour confirmer l’implication de l’entreprise dans son nouveau message : « nous sommes persuadés que nous avons un rôle important à jouer pour contribuer à rendre le Royaume-Uni un pays sans tabac (…)

« Les engagements que nous annonçons représentent des étapes pratiques qui peuvent contribuer à parvenir plus vite à cet objectif (…)

« Nous reconnaissons qu’il est toujours préférable de ne jamais se mettre à fumer, ou alors d’arrêter. Mais, au Royaume-Uni, il n’y a jamais eu autant d’alternatives disponibles pour ceux qui continuent de fumer » est-il rapporté dans un communiqué de presse.