Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Oct 2021 | Profession
 

•• Radio Classique … Interview de Philippe Coy à l’occasion du congrès des buralistes (voir 13 et 14 octobre)

« Il faut du temps pour engager une démarche de transformation de 24 000 entreprises. On a réussi à en convaincre 4 500. Il reste encore beaucoup de collègues à embarquer, le temps de mettre en œuvre un projet, parfois de trouver un nouveau local avec plus d’espaces pour développer de nouveaux produits marchands.  Lire la suite »

15 Oct 2021 | Profession, Récents
 

La France souhaite, à l’occasion de sa présidence de l’Union européenne, porter le sujet de « l’harmonisation par le haut de la fiscalité » sur les produits du tabac en Europe, a déclaré jeudi le ministre délégué aux Comptes publics, annonce l’AFP dans une dépêche consacrée au congrès des buralistes (voir 14 et 13 octobre). Nous le reprenons ci-dessous. 

« Nous avons avec Bruno Le Maire, clairement indiqué à la Commission européenne notre volonté de rouvrir les textes européens qui régissent la fiscalité du tabac », a affirmé Olivier Dussopt devant le Congrès des buralistes, qui réunit 550 professionnels jeudi et vendredi à Paris. Lire la suite »

15 Oct 2021 | Profession
 

•• Les Échos (15 octobre) … « Les bureaux de tabac multiplient les partenariats pour élargir leur offre »

« La première mi-temps est réussie, ça ne fait pas gagner le match » déclare Philippe Coy. De fait, les chiffres en attestent, les buralistes ont marqué plusieurs essais sur cette période.

Des ouvertures de guichets de vente de billets SNCF pour les TER, qui devraient s’accélérer en relation avec les Régions de France, aux quelque 1 150 relais Poste, 6 000 points de vente de compte Nickel ou encore 12 000 buralistes (soit près d’un sur deux) encaissant des sommes dues aux Finances publiques par des particuliers, avec près d’un million de transactions enregistrées.  Lire la suite »

15 Oct 2021 | Profession
 

Grosse prise de risques 

• Haute-Garonne. Ce mardi 12 octobre, en fin de journée, un individu s’est présenté au comptoir d’un buraliste de Fonsorbes (près de Toulouse). Dans ses mains, un fusil qu’il prend le temps de charger pour réclamer l’argent de la caisse. Malgré la peur, le buraliste refuse de lui remettre.

Certainement surpris par cette réaction, le braqueur lui ordonne alors de lui donner plusieurs cartouches de cigarettes et de l’argent. Mais le buraliste ne se démonte toujours pas. Et reste devant lui sans bouger. Ce sang-froid inattendu étonne le malfaiteur, qui repart les poches vides, monte dans son véhicule et disparaît des radars. Lire la suite »

14 Oct 2021 | L'essentiel, Profession
 

En fin de matinée, Philippe Coy a été réélu, pour un deuxième mandat de quatre ans, à la tête de la Confédération des buralistes (voir ce jour). 

Rappelons qu’il avait été élu, une première fois, en 2017 en l’emportant, dès le premier tour, face à deux autres candidats (voir 19 octobre 2017). Cette fois-ci, pas d’autre candidat ne s’est présenté.

On retiendra de sa première déclaration suivant cette réélection : « ensemble, nous allons prolonger ce que nous avons déjà construit. C’est vraiment ce que signifie la signature de ce congrès : « Architectes de notre futur » (…) 

« Nous avons su gagner la confiance de nouveaux consommateurs, de nouveaux clients, de décideurs, de nouveaux investisseurs. Mais il faudra remonter à l’attaque pour obtenir de nouveaux accords, pour soutenir tous nos projets.

« Votre vote traduit sans doute une certaine quête de continuité, et bien je vous confirme que mon mauvais caractère sera dans la continuité, mon esprit combatif sera dans la continuité, mon opiniâtreté sera dans la continuité. »

14 Oct 2021 | Profession
 

Le congrès 2021 des buralistes, qui se tient à Paris aujourd’hui et demain , en présence de plus de 500 délégués des fédérations départementales, présente un caractère particulier : Philippe Coy y briguera un deuxième mandat de quatre ans (voir 12 et 13 octobre).

Autant dire que l’on y parlera bilan (notamment celui de la grande démarche de Transformation de la profession, entamée dès 2019) mais autant de perspectives. Notamment pour après 2022.

•• Rappelons que le Fonds de Transformation fonctionne jusqu’à fin 2022 : cette échéance étant celle, aussi, de l’actuel moratoire sur la fiscalité tabac. Olivier Dussopt, ministre chargé des Comptes publics, est attendu. Lire la suite »

13 Oct 2021 | Profession
 

Le quotidien Sud-Ouest ne pouvait pas passer à côté d’un interview du Béarnais Philippe Coy, qui brigue un deuxième mandat lors du Congrès des buralistes des 14 et 15 octobre à Paris (voir 10 et 12 octobre).

Le réseau tend à devenir  « drugstore du quotidien » et il va continuer sa transformation.

Sud-Ouest : des choses nouvelles seront-elles évoquées lors du congrès ?

• Philippe Coy : « le développement de la transformation est subordonné au calendrier de l’enveloppe budgétaire de 100 millions d’euros qui se clôturera fin 2022. Nous allons aussi porter des innovations comme l’amélioration des partenariats avec La Poste ; faire des buralistes un maillage de la distribution du numéraire ; installer des « corners » de la marque Casino dans le réseau des buralistes pour compléter l’offre snacking et produits de première nécessité.  Lire la suite »

13 Oct 2021 | Profession
 

Philippe Coy était l’invité de Cécile de Menibus, ce mardi 12 octobre, lors du Grand Matin de Sud Radio. 

Parmi les sujets, le rapport parlementaire de la « mission d’information sur la consommation de tabac et le rendement de sa fiscalité pendant le confinement » (voir 29 septembre).

« C’est un constat que l’on partage malheureusement depuis de trop nombreuses années. Le premier confinement a montré l’étendue du volume de tabac qui échappe au réseau légal des buralistes.  Lire la suite »

13 Oct 2021 | Profession
 

Même s’ils sont beaucoup moins exposés à l’évasion des clients que leurs frontaliers, les buralistes d’Ille-et-Vilaine ont aussi profité de la relocalisation de la vente de tabac lors des confinements. Un constat mis en évidence lors de l’assemblée générale de leur fédération départementale, ce 26 septembre.

Alain Clouet (vice-président de la Confédération) était aux côtés de Loïc Vilboux (président de la fédération d’Ille-et-Vilaine).

•• Mais surtout, les buralistes, contraints de se réinventer face au marché du tabac, proposent de nouveaux services du quotidien comme la banque (compte Nickel), la réception de colis ou encore le dépôt de paniers alimentaires en circuit court … et le Point Paiement de Proximité. Lire la suite »

12 Oct 2021 | Profession
 

Philippe Coy devrait être réélu pour un deuxième mandat à la tête de la Confédération des buralistes lors du congrès qui réunira quelque 500 professionnels ces jeudi et vendredi à Paris (voir 10 octobre), et fera le point sur la transformation du métier, annonce ce soir une dépêche AFP que nous reprenons intégralement.

Jeudi, le ministre délégué aux Comptes publics, Olivier Dussopt, devrait dresser un bilan de l’utilisation du Fonds de transformation, maintenu par le gouvernement jusqu’en 2022, et que les buralistes espèrent voir prolongé au-delà.

•• Doté d’un budget de 20 millions d’euros par an de 2018 à 2021, il octroie une aide allant jusqu’à 33 000 euros et couvrant au maximum 40 % des dépenses (mobilier, équipement, voire refonte du commerce) reprend l’AFP. Lire la suite »