Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Juil 2014 | International
 

RJ Reynolds LogoCe samedi 19 juillet, un tribunal de Floride a ordonné à Reynolds Tobacco Company le versement d’une indemnisation de 23,6 milliards de dollars à la veuve d’un fumeur, décédé d’un cancer du poumon. Une somme record pour un seul plaignant dans l’histoire de cet État du sud.
Le verdict est assorti de dommages et intérêts d’un montant de 16 millions de dollars à verser à la succession du défunt.

Au cours du procès, qui aura duré quatre semaines, les avocats de la veuve ont fait valoir que RJ Reynolds n’avait pas fait le nécessaire pour informer les consommateurs des dangers du tabac. Une négligence qui aurait généré directement ce cancer du poumon. « RJ Reynolds a pris un risque calculé de fabriquer des cigarettes et de les vendre à des consommateurs sans les informer convenablement des risques », a renchéri l’un des avocats, dans un communiqué.

Reynolds va faire appel de cette décision, a annoncé l’avocat du fabricant, pour qui le jugement va « bien au-delà des limites du raisonnable et de l’équité (…) Nous sommes convaincus que le tribunal respectera la loi et ne permettra pas que ce verdict fou tienne », au regard des dommages et intérêts « très excessifs et irrecevables par les droits étatique et constitutionnel ».

Cette décision intervient moins d’une semaine après la présentation du projet de fusion entre Reynolds et Lorillard (voir Lemondedutabac des 15 et 16 juillet). Sachant que cette annonce s’est accompagnée d’une campagne de médiatisation des anti-tabac dénonçant la « stratégie menthol » du nouveau groupe.

Les « menthols » représentent le tiers des cigarettes fumées aux États-Unis. Marché sur lequel la Newport de Lorillard est leader (voir Lemondedutabac du 14 juillet). Et les milieux anti-tabac insistent, à longueur d’interviews accueillies par les chaînes TV, sur le fait que ces cigarettes sont surtout fumées par des jeunes, des femmes et des afro-américains.