Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Oct 2021 | International, Vapotage
 

Suite à un litige portant sur des brevets avec R.J. Reynolds (filiale de BAT), l’autorité régulatrice du commerce américaine (US International Trade Commission) vient de notifier à Philip Morris International et à Altria la suspension de l’importation et de la vente du device de l’Iqos sur le territoire américain (voir 3 août 2021).

Aux États-Unis, le device et les heets – fabriqués par PMI – de Iqos sont importés par Altria qui y avait lancé ce produit à tabac chauffé dans plusieurs états depuis 2019, après avoir obtenu le feu vert de l’exigeante FDA (Food and Drug Administration / voir 1er mai 2019 et 18 décembre 2020). Lire la suite »

 

Le parlement suisse – le Conseil national – a réglé les dernières divergences concernant la nouvelle loi sur les produits du tabac. Publicité davantage réglementée, vente de cigarettes interdite aux mineurs de moins de 18 ans dans toute la Suisse, menthol toujours autorisé, e- cigarette bannie des lieux sans fumée : ce sont les marqueurs d’un texte qui a mis un certain temps à aboutir. 

Sachant que cette nouvelle loi devrait entrer en vigueur à la mi-2023. (Voir 26 août et 27 septembre 2019)

•• La loi fixe désormais à 18 ans la vente de tabac aux mineurs dans toute la Suisse. Jusqu’à maintenant, chaque canton avait sa propre législation en la matière : onze interdisaient la vente aux mineurs et douze avaient fixé l’âge minimum à 16 ans. Trois cantons, dont Genève, ne posaient aucune restriction. Lire la suite »

 

La FDA (US Food and Drug Administration) – la grande administration de régulation américaine (voir 18 décembre 2020 et 13 novembre 2019) – exerce une énorme pression sur le marché américain de la vape.

En août dernier, la FDA a interdit le maintien ou le lancement sur le marché de près de 5 millions d’e-liquides (présentés par des centaines de fabricants avec de multiples nuances d’arômes).

Et au début de la semaine dernière, il semblerait que plus de 1 million d’autres e-liquides aient été également rejetés. 

En fait ce sont tous les arômes autres que le menthol et le tabac qui sont ainsi placés hors réglementation. Prétexte officiel: les arômes proposés présentent trop de « risques d’attrait pour les jeunes ».

Commentaire de VapingPost : « les fumeurs américains auront-ils encore une chance de de se sevrer du tabagisme grâce au vapotage ? »

 Commentaires fermés sur États-Unis : la FDA met une forte pression contre le vapotage  
 

En deux ans et demi, la Ville de Bruxelles a dressé 864 procès-verbaux à des personnes ayant jeté leur mégot de cigarette au sol, vient de rapporter la RTBF.

Selon l’élue en charge de la Propreté publique, Zoubida Jellab (Ecolo) – qui présentait le bilan de son « plan mégots » – les services ont interpellé 199 personnes en 2019 et 467 en 2020. Depuis le début de cette année, 198 PV ont été dressés. La ville de Bruxelles, elle-même, comprend 185 000 habitants.

Le « plan mégot » a aussi permis de mettre en place, depuis 2019, 296 cendriers de rue supplémentaires. En cas d’infraction, le contrevenant encourt 200 euros d’amende. Elle était de 50 euros avant 2019.

 Commentaires fermés sur Belgique : bilan du « plan mégots » à Bruxelles   
20 Sep 2021 | International, Profession
 

On pourrait se perdre devant la multiplication des investissements de Philip Morris International dans le secteur pharmaceutique de cet été …

Après l’annonce de la prise de contrôle du fabricant britannique d’inhalateurs médicaux Vectura (soit l’acquisition de 75 % de son capital / voir 16 septembre) – sachant que Vectura est valorisée à 1 milliard de livres (1 milliard 171 millions d’euros) – Philip Morris International vient de faire savoir le bouclage de l’opération, annoncée en juillet, lui permettant de racheter le danois Fertin Pharma.

•• Ce dernier est spécialisé notamment dans le développement et la fabrication de produits pharmaceutiques ou de bien-être, basés sur des systèmes d’administration orale et intra-orale (voir 6 juillet). Lire la suite »

19 Sep 2021 | International, Profession
 

British American Tobacco vient de stopper la production de certaines de ses marques (Rothmans, Lucky Strike et Pall Mall) dans l’usine Grodno Tobacco Factory Neman (GTF Neman) appartenant à l’état biélorusse.

Il se trouve que cette fabrique est soupçonnée de produire, par ailleurs, des cigarettes destinées à alimenter le marché parallèle de plusieurs pays (voir 15 février). Sans oublier ses liens avec des proches du sulfureux président Alexandre Loukachenko (photo).

BAT a toujours assuré qu’il contrôlait sa propre production et s’assurait que ses marques n’étaient destinées qu’au marché local (la Biélorussie compte une dizaine de millions d’habitants). Mais décision vient d’être prise d’arrêter totalement la production de ses produits sur place. Lire la suite »

17 Sep 2021 | International, Vapotage
 

Inquiétudes parmi les vapoteurs belges avec un projet de modification de l’arrêté royal actuel portant sur « la fabrication et la mise dans le commerce des cigarettes électroniques ».

Tout changement dans ce domaine pouvant vite déboucher sur de nouvelles mesures restrictives anti-vapotage. Comme on peut le constater en ce moment sur d’autres marchés (voir 6 et 7 septembre 2021).

Il semblerait que l’on se dirige vers une limitation des contenances des recharges et que le ministère de la santé publique souhaite restreindre la liste des ingrédients et arômes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Belgique : inquiétudes pour le vapotage  
16 Sep 2021 | International, Profession
 

Philip Morris International a annoncé avoir pris le contrôle du fabricant britannique d’inhalateurs médicaux Vectura (voir 20 août et 9 juillet) après être parvenu à acquérir près de 75 % de son capital, au cours d’une opération boursière de rachat contestée, selon les termes d’une dépêche AFP dont nous reprenons l’essentiel. 

Dans un communiqué, Philip Morris International souligne avoir reçu mardi « toutes les autorisations » requises et qu’il a désormais acquis ou reçu des actions représentant environ 74,77 % de Vectura. Lire la suite »

14 Sep 2021 | International, Profession
 

Le Luxembourg aurait pu s’attendre à bien pire dans le domaine des ventes de tabac en 2020.

Entre confinements de mars et décembre, restrictions des déplacements, nouvelles limites à l’importation de tabac en France par les particuliers (voir 9 et 31 juillet 2020), augmentation de la fiscalité tabac locale (voir 19 janvier 2020), explosion du télétravail parmi les travailleurs frontaliers venant de France et de Belgique …

Ce 9 septembre, dans une réponse parlementaire, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, s’est montré rassurant.

Si en 2019, pas moins de 3 milliards 309 millions de cigarettes ont été vendues au Grand-Duché, l’an passé, le volume s’est porté à 3 milliards 270 millions d’unités, soit une diminution de moins de 1 %, précise Luxembourg Wort .  Et 2021 semble partie sur les mêmes bases puisque sur les six premiers mois de l’année, pas moins de 1 milliard 577 millions de cigarettes ont été vendues.

Les ventes de tabac à rouler, elles, n’ont pas connu du tout la crise. Au contraire, elles ont progressé (+10 %). En passant de 3,80 tonnes vendues en 2019 à 4,21 tonnes en 2020. Là encore, l’année en cours semble « prometteuse » : 2 tonnes ayant déjà trouvé preneurs … de diverses origines.

 Commentaires fermés sur Luxembourg : un marché du tabac toujours prospère   ,
14 Sep 2021 | Associations, International
 

British American Tobacco (BAT) est soupçonné d’avoir réalisé des centaines de « paiements douteux » dans dix pays africains durant cinq ans afin d’influencer les politiques de santé et de nuir à ses concurrents, dans plusieurs rapports publiés ce mardi, rapporte l’AFP.

Dans deux rapports, l’ONG anti-tabac STOP accuse ce géant mondial du tabac d’avoir distribué plus de 600 000 dollars sous forme d’argent, de voitures ou encore de dons de campagne à des dizaines de responsables politiques, législateurs, fonctionnaires, journalistes et employés d’entreprises concurrentes entre 2008 et 2013.

•• L’ONG STOP, lancée en 2018 par le milliardaire et ancien maire de New York Michael Bloomberg, entend dénoncer « les stratégies trompeuses de l’industrie du tabac » et proposer des « moyens » de lutter contre son influence.

Cette organisation est dirigée collectivement par l’Université de Bath (Royaume-Uni), le Centre mondial pour la bonne gouvernance dans la lutte anti-tabac (Thaïlande) et l’Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires (Paris).

•• Selon l’ONG, le groupe BAT s’est comporté « comme s’il était au-dessus de la loi », appuyant notamment ses dires sur des témoignages de lanceurs d’alertes, des fuites de documents et des dossiers de justices analysés par le groupe de recherche TCRG (Tobacco Control Research Group) de l’Université de Bath (…)

Dans une enquête séparée publiée lundi, menée par la BBC et un consortium de journalistes, Bureau of Investigative Journalism, le groupe est également accusé d’avoir négocié le versement de jusqu’à 500 000 dollars en pots-de-vin au parti au pouvoir au Zimbabwe sous la présidence de l’ancien président Robert Mugabe en 2013.

•• Dans un communiqué, le cigarettier, qui opère dans plus de 170 pays, a rejeté « catégoriquement » ce qu’il a qualifié d’une « description erronée » de ses activités. « Les accusations de cette nature ne sont pas nouvelles et ont été largement couvertes par divers médias d’information depuis plusieurs années », a-t-il déclaré, ajoutant qu’une enquête menée en janvier 2021 par les autorités britanniques anti-fraude l’avait innocenté de tout acte répréhensible (voir 3 août 2017).

 Commentaires fermés sur BAT : répétition des attaques contre sa « stratégie trompeuse » en Afrique (AFP)  ,