Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Mar 2018 | Trafic
 

Après quatre mois d’enquête et une interpellation le 16 mars (voir Lmdt du 19 mars), un trafiquant de cigarettes – et de stupéfiants – a été condamné, en comparution immédiate, par le tribunal correctionnel de Sens à trente-six mois de prison dont la moitié avec sursis et à une amende de 320 000 euros.

« C’est bien moi qui ai fait ça », a reconnu d’entrée le prévenu à la barre, un homme de 36 ans résidant chez ses parents à Pont-sur-Yonne. « J’achetais le tabac au Luxembourg, à une station-service sur l’autoroute, et je faisais environ un voyage par mois. »

Il a expliqué avoir commencé ce trafic en 2013, mais il n’était poursuivi que pour la période allant de janvier 2015 à mars 2018. Il a commencé par acheter pour 1 000 euros de marchandise, avant d’atteindre la somme de 7 000 euros au cours de ses derniers voyages.

Il achetait la cartouche 42 euros et la revendait 50 euros. Concernant le pot de tabac, le prix d’achat était de 15 euros pour une revente à 25 euros Il s’approvisionnait en stupéfiants à raison de 4 euros le gramme, revendu 5 euros.