Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Jan 2018 | Profession
 

François Baroin a toujours veillé à rester à l’écoute des buralistes (voir Lmdt du 18 octobre 2017). Ce jeudi 11 janvier, il a reçu – au siège parisien de l’Association des Maires de France (AMF) qu’il préside – Philippe Coy et Pascal Brie (président des buralistes de l’Aube).

Pour une réunion de travail.

Philippe Coy présentera les premières conclusions de cette rencontre, prochainement, lors d’un Conseil d’administration de la Confédération.

Mais il semble bien que l’on s’achemine vers la mise en place d’une démarche très engagée de part et d’autre. Concrètement, il s’agit d’envisager comment l’AMF et la Confédération peuvent travailler ensemble sur les problématiques de désertification des centre-bourgs ou de maintien d’un dernier commerce de proximité en zone rurale ?

Un agenda de travail a été élaboré. Objectifs : une convention ainsi qu’une charte des bonnes pratiques.

Entre les maires, les présidents d’intercommunalités et les représentants des buralistes, il y a beaucoup à échanger, à partager, voire à expérimenter. Les histoires de terrain ne manquent pas. Elles sont souvent positives.

Il s’agit d’accélérer le mouvement et de l’organiser.