Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Fév 2020 | Trafic
 

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’est déplacé, ce mardi 4 février, au commissariat de Villepinte (Seine-Saint-Denis) après la saisie record de 10 350 cartouches de cigarettes par les policiers la semaine dernière (voir 3 février).

« La lutte contre les trafics illégaux de cigarettes c’est un combat que nous menons chaque jour, chaque nuit avec l’ensemble des effectifs, police, gendarmerie et les douanes. C’est un combat que nous menons ici sur la place parisienne mais aussi à Marseille, deux territoires où le trafic est actif (…) » a-t-il déclaré avant de féliciter les policiers qui ont mené cette opération.

•• Puis, le Ministre est revenu sur l’amende dont sont passibles les acheteurs de cigarettes à la sauvette qui est, petit à petit, mis en place dans les commissariats. : « il faut aussi qu’ils comprennent qu’ils deviennent complices de ce trafic illégal » (voir 27 décembre 2019).

•• « L’objectif est de sanctionner l’acteur de cigarettes vendues de manière illégale. L’amende est importante : 135 euros. Si elle est majorée, ce sera 375 euros parce qu’il faut que les acheteurs comprennent qu’ils sont complices d’un système international.

« Ils achètent soit des produits contrefaits, dangereux le plus souvent, soit des produits achetés à l’étranger et rapatriés dans des conditions irrégulières. Il y aura des contrôles de particuliers ».