Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Juin 2019 | Profession
 

Depuis ce lundi 24 juin, le réseau des 288 buralistes vendéens (soit à peu près le nombre de communes) peut bénéficier d’une convention de promotion et de réalisation, par les équipes de la Chambre de Commerce, des audits préalables requis par le Fonds de Transformation (voir Lmdt du 5 juin). 

•• La signature entre Jacques Remaud (président de la chambre syndicale de Vendée) et Arnaud Ringeard (président de la CCI) s’est déroulée en présence de Jean-Baptiste Mercier, premier bénéficiaire de la convention. Installé depuis trois ans à L’Aiguillon-sur-Mer, ce buraliste vient de trouver un nouveau local pour développer son affaire.

C’est là que la CCI intervient, en proposant la réalisation d’un audit détaillé en trois étapes :
. l’analyse du point de vente
. l’étude de la zone de chalandise
. une synthèse des recommandations prioritaires.

Cet audit est réalisé en deux jours par un conseiller ayant l’expérience d’autres commerces.

•• « Pour accompagner la transition et pour maintenir nos commerces, il faut répondre à cette question : qu’est-ce qui est viable aujourd’hui et qu’est-ce qui sera viable demain ? » a souligné Jacques Remaud, selon Ouest-France. 

Une vingtaine de dossiers de Transformation sont à l’étude dans le département.