Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Jan 2020 | E-cigarette
 

La récente reprise de Concept Arôme par Nhoss (voir 18 décembre 2019) amène inévitablement à se poser la question : va-t-il y avoir d’autres rapprochements parmi les acteurs indépendants du vapotage (ne dépendant pas d’un fabricant de tabac) qui s’adressent au réseau des buralistes ?

•• En effet, le nombre des buralistes s’investissant dans la vape s’agrandit, peut-être pas assez vite, mais il s’agrandit et le retard avec les boutiques se comble progressivement.

Et cela nécessite pour les acteurs du marché de plus en plus d’investissements, tant en matière de capacité industrielle que d’offre commerciale ou de présence sur le terrain. Logiquement, cela devrait amener d’autres restructurations.

•• Pour en revenir à la reprise de Concept Arôme par Nhoss, les opérations concrètes de rapprochement se déroulent normalement. D’autant que les marques des deux entités sont complémentaires et les niveaux des prix de vente des flacons bien distincts : nous en sommes à 5,90 euros pour Nhoss et 3,90 euros pour Concept Arôme.

Les deux unités de production (près de Lille et à Niort) sont conservées. Le nouveau groupe estime représenter 30 % du marché de la cigarette électronique chez les buralistes.

•• L’un des premiers effets de la fusion se verra, en fait, dans les points de vente : Nhoss ayant la ferme intention de continuer à implanter la vape avec des outils à la vente adaptés et un aménagement spécifique : de la vitrine digitale au vaping bar. Sous le label « Maison du vapotage ».

Bon moyen aussi d’intégrer la vape dans les projets de Transformation des buralistes.