Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Mai 2019 | E-cigarette
 

Une étude américaine, publiée le 27 mai dans le Journal of American College of Cardiology, tend à montrer que les cigarettes électroniques, et notamment les liquides aromatisés qu’elles contiennent, pourraient endommager les cellules des vaisseaux sanguins et ainsi augmenter les risques de maladies cardiovasculaires.

Les chercheurs ont analysé les effets de six saveurs d’e-liquide sur des cellules endothéliales (cellules des vaisseaux sanguins qui jouent un rôle dans le débit sanguin) en laboratoire : fruits, tabac, tabac saveur vanille et caramel, caramel au beurre salé, cannelle et menthol. Ces liquides possédaient des teneurs plus ou moins élevées en nicotine.

•• Résultats : ces substances chimiques ont eu des effets néfastes sur les cellules endothéliales, accélérant leur mort. Les chercheurs ont également pu remarquer que les cellules avaient « plus de mal à former de nouveaux vaisseaux sanguins et à participer au processus de cicatrisation des plaies ».

Autre constat : les dommages étaient encore plus sévères lorsque les cellules étaient exposées aux liquides aromatisés à la cannelle et au menthol, ce qui montrerait que ces effets nocifs ne dépendent pas forcément de la présence de nicotine.

•• Selon le docteur Lee, cardiologue au Stanford Health Care et un des auteurs de l’étude, « ces modifications au niveau des cellules endothéliales sont étroitement liées à celles observées durant le développement d’une maladie cardiovasculaire ».

Et d’après Joseph Wu, directeur de l’Institut cardiovasculaire de Stanford et co-auteur de l’étude, il en rajoute en déclarant que ces travaux « démontrent clairement que les cigarettes électroniques ne sont pas une alternative sûre aux cigarettes traditionnelles ».