Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Fév 2021 | L'essentiel, Vapotage
 

La Commission européenne vient de publier sa dernière grosse enquête Eurobarometer sur « l’attitude des Européens à l’égard du tabac et de la cigarette électronique ». La dernière enquête de ce type remonte à 2017 (voir 7 et 8 juin 2017).

Nous reviendrons sur cette enquête s’adressant à un vaste échantillonnage de la population européenne, mais en voici les premiers résultats les plus marquants concernant le vapotage et le tabac chauffé. L’enquête couvre l’ensemble de l’Union européenne (y compris le Royaume-Uni d’avant Brexit).

65 % des sondés pensent que les e-cigarettes sont nocives pour la santé de leurs utilisateurs (+10 % par rapport à la dernière enquête remontant à 2017). 64 % partagent le même avis pour la consommation de tabac chauffé.

20% de la population estiment que les produits du vapotage peuvent aider les fumeurs à arrêter la cigarettes (12 % pour le tabac chauffé).

Parmi les fumeurs qui ont essayé d’arrêter de fumer (avec succès ou pas), 11 % ont eu recours au vapotage. 15 % ont eu recours aux substituts nicotiniques et 2 % au tabac chauffé.

• 57 % des vapoteurs ont commencé dans le but de réduire leur consommation de tabac. 37% de ces mêmes vapoteurs ont aussi débuté en estimant que le vapotage est moins nocif que le tabac. 20% l’ont fait parce qu’ils appréciaient les arômes proposés. Et 8% parce que la vape, c’est « cool et attrayant ».

59 % des vapoteurs et 79 % des utilisateurs de tabac chauffé continuent à fumer du tabac traditionnel.

1% des vapoteurs a découvert la vape en n’ayant jamais fumé un produit du tabac auparavant.

À suivre.