Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Jan 2020 | Profession
 

« Faire de la fin du menthol une opportunité pour présenter aux fumeurs concernés une alternative moins nocive » : tel est l’objectif que s’est fixé le groupe de travail « Vape » de la Confédération – composé par des buralistes particulièrement impliqués dans le dossier du vapotage – qui s’est réuni ce 28 janvier, en présence de Philippe Coy.

Le principe d’un grand plan de communication et d’argumentation a été adopté. Il s’adressera aussi bien aux buralistes qu’aux consommateurs habituels du menthol.

Les éléments de ce plan seront présentés en exclusivité aux présidents départementaux des buralistes lors d’un séminaire, les 11 et 12 février prochain.

Rappelons qu’à partir du 20 mai prochain les cigarettes et le tabac à rouler « menthol » ne pourront être vendus par les buralistes (voir les 20 et 2 janvier).