Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

British American Tobacco soutient la mise en place de mesures de prévention pour lutter contre l’accès des jeunes au vapotage, de normes de qualité́ strictes des produits et est confiant quant aux autorisations de mise sur le marché́ prévues pour quatre nouveaux produits de sa marque « Vuse ». Nous reproduisons ci-dessous le communiqué publié ce 12 septembre.

•• Vapotage chez les jeunes : en faveur de mesures de prévention

« Nous nous félicitons que la Food & Drug Administration (FDA) des États-Unis mette l’accent sur l’importante question de la prévention de l’accès des jeunes aux produits du vapotage et de la sécurité́ des consommateurs. Nous souhaitons travailler avec les gouvernements et les organismes de règlementation du monde entier pour veiller à̀ ce que des cadres règlementaires clairs et responsables soient élaborés, qui tiennent compte de tous les intervenants de l’industrie – y compris les consommateurs, les organismes de règlementation et l’industrie » déclare Kingsley Wheaton, Directeur du marketing chez British American Tobacco.

« Nous avons toujours été́ clairs sur le fait que les enfants ne devraient pas utiliser de produits du vapotage et nous avons mis en place des mesures rigoureuses pour régler ce problème depuis un certain temps. Par conséquent, nous partageons la préoccupation de la FDA selon laquelle la commercialisation de certains aromes pourrait trouver un écho chez les enfants. Dans le même temps, il est difficile de surestimer le rôle que joue la commercialisation responsable des arômes pour aider les consommateurs adultes à passer des produits combustibles aux produits d’alternatives du tabac et de la nicotine.

« En tant qu’entreprise responsable, nous avons soutenu des mesures visant à̀ retirer les produits qui pourraient être attrayants pour les enfants ou qui pourraient leur être destinés. Nous avons également mis en place des procédures pour nous assurer que nos produits ne sont commercialisés qu’auprès des fumeurs et des vapoteurs adultes.

« Nous attendons avec impatience de recevoir les directives finales de la FDA sur l’utilisation des arômes et notre entreprise travaillera avec elle au sujet des changements proposés ».

•• Sécurité́ des produits : en faveur de normes de qualité́ strictes

« Compte tenu des cas tragiques signalés récemment aux États-Unis (voir Lmdt du 9 septembre), nous appuyons pleinement les efforts de la FDA pour assurer la sécurité́ des consommateurs qui utilisent des liquides et des dispositifs de vapotage. En tant que deuxième plus grande entreprise de vapotage au monde, fournissant des produits de haute qualité́ à plus de 9 millions de consommateurs dans le monde, nous prenons très au sérieux nos responsabilités en matière de sécurité́ des consommateurs.

« Nous avons investi des milliards de dollars dans la recherche et le développement de nos produits à risque potentiellement réduits, et les ingrédients et composants utilisés dans ces produits ont été́ examinés par notre équipe de 50 toxicologues afin de déterminer s’ils conviennent au vapotage. Sur la base de nos recherches, nous n’incluons pas dans nos produits les huiles contenant du THC ou de l’acétate de vitamine E.

« Nous sommes confiants que nos demandes d’autorisation de mise sur le marché́, prévues pour nos quatre principaux produits « Vuse » aux États-Unis, seront soumises avant la date limite de la FDA fixée à mai 2020. Si elles sont approuvées, ces demandes permettront à̀ notre entreprise Reynolds de continuer à vendre ses produits de vapotage dans le nouveau cadre règlementaire américain. »