Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Mar 2019 | E-cigarette
 

Invitée du Grand Jury /RTL ce dimanche 17 mars, la ministre de la Santé a dû répondre à une question sur le vapotage

« Aujourd’hui, les gens qui s’engagent dans le vapotage sont des personnes qui souhaitent s’arrêter de fumer. La cigarette est nettement plus toxique que le vapotage », a-t-elle répété.

« Je préfère que les gens arrêtent de fumer avec les substituts nicotiniques », plutôt qu’avec des cigarettes électroniques, a-t-elle cependant précisé.

« Nous ne connaissons pas les toxicités à long terme. Il a fallu attendre 30 ans pour savoir que la cigarette provoquait le cancer ».

« C’est la science … Pour connaître les effets à long terme d’un produit, il faut avoir du recul. Nous savons que certains produits créent un peu d’inflammation cellulaire, est-ce que ça peut donner des maladies dans plusieurs années ? Nous ne le savons pas ».