Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Oct 2017 | Institutions
 

Son prédécesseur, qui venait du cabinet de Marisol Touraine, n’aura pas fait long feu. Nicolas Prisse était en poste depuis le 1er mars (voir Lmdt du 10 février). Sept mois.

On vient d’apprendre que Valérie Saintoyant, inspectrice des Affaires sociales, va être nommée déléguée de la Mission interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites addictives (la Mildeca / voir Lmdt des 1er et 27 novembre 2016).

•• Valérie Saintoyant a rejoint l’Inspection générale des Affaires sociales à sa sortie de l’Ena en 2003. Elle a été conseillère adjointe Santé à la Représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne de 2007 à 2009. Elle a aussi été sous-directrice de la Protection de l’Enfance de la Ville de Paris.

•• Pur hasard … si Valérie Saintoyant a co-signé un livre, « Le modèle social français » (publié en janvier aux éditions Odile Jacob), avec Marie Fontanel, conseillère Solidarités et Santé de l’Élysée (voir Lmdt du 26 mai 2017).

•• Pur hasard … si Antoine Saintoyant, sorti de l’Ena en 2003, en poste à Bruxelles de 2007 à 2009, est actuellement conseiller du Premier ministre, Édouard Philippe, au titre de chef du pôle « Économie, Finances, Industrie ».

•• Quoiqu’il en soit, nous sommes impatients de voir comment la nouvelle déléguée va se mettre en marche contre les addictions traversant la population française. Avec une vision moins technocratique ? Avec une approche pragmatique, enfin ?