Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Fév 2019 | Profession
 

•• Vous venez d’annoncer la création d’une structure regroupant les activités de NAP et Néodis (Bouttier, Coulaud, Mercier, Sodip) en expliquant que cela ouvrait de nouvelles perspectives (voir Lmdt du 31 janvier). Pouvez-vous nous en dire plus ?

Arnaud Ayrolles : Entre dirigeants de NAP et de ces quatre grossistes-pipiers, regroupés déjà dans Néodis, nous avons toujours entretenus de bonnes relations basées sur la confiance.

Nous nous connaissons depuis la création de NAP il y a 15 ans, Monsieur Bouttier était alors l’un des premiers à distribuer nos jeux et jouets qui furent la première étape de notre aventure entrepreneuriale. Et à travers nos différentes expériences – nous, de « retailer » avec le développement d’enseignes culturelles ; eux, de pipiers – nous nous sommes retrouvés avec une vision commune de l’évolution du réseau et de ses enjeux.

Donc, nous avons convergé pour être plus forts et avoir la capacité d’amener une réponse pertinente, claire, à la hauteur des besoins actuels des points de vente : au delà de l’aménagement et de l’approvisionnement, nous voulons parler aux commerçants de merchandising, de parcours-clients, de zones de chalandise, de diversification de produits et services et donc de transformation !

Et traduire tout cela avec les codes actuels du commerce, en nous positionnant différemment de ce qu’ont pu être nos métiers par le passé et en répondant toujours plus aux attentes des consommateurs.

•• Mais quel est votre calendrier ?

Arnaud Ayrolles : Nous créons véritablement un nouveau groupe à partir de NAP et des quatre sociétés de Néodis, avec une organisation dans laquelle vont se côtoyer les différentes structures pour apprendre les uns et des autres. Ce rapprochement représente tout de même 250 collaborateurs.

Les synergies vont se mettre naturellement en place, notamment au niveau du terrain où nos activités se croisent déjà sur 43 départements.

Les effets volumes et les flux de marchandises de Néodis vont directement permettre aux 1400 magasins du réseau « Maison de la Presse / Mag Presse » (dont 50 % sont buralistes) de bénéficier des meilleures conditions d’achat du marché.

Et notre expertise dans l’aménagement ainsi que dans les concepts d’offre et de merchandising proposés aujourd’hui aux commerces (via notre contrat d’affiliation « Point Plus ») va accompagner, dans le déploiement de nouvelles activités, les 7 000 points de vente visités par les équipes des sociétés Bouttier, Coulaud, Mercier et Sodip.

Cela va nous amener, rapidement, à proposer une réponse très aboutie, structurée et à forte valeur ajoutée en termes d’optimisation de surfaces de vente à de nombreux buralistes.

Vous me demandez pour quand exactement ? Je vous donne rendez-vous à Losangexpo, en octobre prochain !