Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Juin 2018 | E-cigarette
 

Dans le cadre d’un appel à projets annuel visant à réduire les risques liés au tabac, l’Agence régionale de Santé de Normandie a délivré une enveloppe de 50 000 euros pour soutenir l’action conjointe du CHU de Caen et de l’association nationale « Vape du cœur ». 

Objectif : distribuer 1 000 cigarettes électroniques aux détenus de la maison d’arrêt et du centre pénitencier de Caen.

•• Au lancement du dispositif, en avril de cette année, les instigateurs du projet ont d’abord ciblé les personnels pénitenciers pour créer un « environnement propice à la diffusion des vapoteuses. » Une trentaine d’agents des deux prisons de Caen se sont ainsi laissé tenter avec, dans la foulée, une réduction significative de leur consommation de tabac. Puis des e-cigarettes ont d’ores et déjà été distribuées à près de 130 détenus.

•• « Nos interventions sont complémentaires », explique le docteur Marie Van Der Schuerer, chef du service addictologie du CHU caennais, « nous offrons une expertise médicale et intervenons notamment quand il faut apporter des substituts nicotiniques à toutes les personnes qui fument plus de 20 cigarettes par jour, un niveau de consommation trop important pour que la cigarette électronique suffise »

•• Au côté du CHU, les bénévoles de la « Vape du cœur » apportent une connaissance précieuse des matériels et produits utilisés. Pour pouvoir notamment obtenir les autorisations nécessaires auprès des instances carcérales, les vapoteuses devaient impérativement ne pas être équipées d’un port USB. Moins faciles à trouver …